vendredi 15 décembre 2017

Achats de décembre 2017

Voici mes achats fait à Emmaüs, j'en est eu pour 3€.
Celui qui est tout à gauche m'intrigue beaucoup, d'une par sa belle couverture, son résumé et surtout parce que je n'ai pas trouvé de note ni d'avis sur ce livre :).



Emprunts du mois de décembre

Pour ce mois-ci, j'ai emprunté à la bibliothèque toujours deux livres, qui cette fois vont être plus long à lire.
Kaleb de Myra Eljundir le tome 01.
L'épreuve de James Dashner le tome 01.



dimanche 10 décembre 2017

Journal d'un vampire en pyjama de Mathias MALZIEU



*Quatrième de couverture*

« Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’aie jamais vécue. » 

*Mon avis en résumé*

Voici un livre autobiographique, le premier pour moi et c'est une très belle surprise. L'auteur nous raconte son combat comme un journal de bord face à cette maladie qu'on lui annonce après une prise de sang avec des résultats inquiétant. Mathias apprend qu'il est atteint d'une Aplasie médullaire, une maladie qui entraîne l’arrêt du fonctionnement de la moelle osseuse (maladie du sang) et donc le système immunitaire rendant son corps fragile et dépendant de transfusions sanguine.
Je ne vous en dirais pas plus, sinon je vous spoile totalement :).

J'ai beaucoup aimé ma lecture, je ne connaissais pas du tout l'écrivain même si lors de la sortie de son livre j’ai énormément entendu parlé de celui-là. Je ne pensais pas non plus connaître l'artiste, alors que si j'ai déjà entendu certaines de ses chansons et sûrement vous aussi. Il en a même fait un album Vampire en pyjama.

L'histoire est raconté de façon poétique et aussi tout en métaphore. Comme ce personnage de Dame Oclès qui représente la mort et qui ne cesse de le suivre à la trace attendant le moment venue pour l'achever de son épée. Des infirmières, médecins, de sa famille et de sa compagne les identifiants comme des héros,...
Puis il y a le courage de l'auteur qui ne baisse jamais les bras, même quand ça ne va pas et que la mélancolie essaye de prendre le dessus, il arrive toujours à se motiver pour se battre contre la maladie.

*Bilan de fin*

Je le conseille à tous, se livre est magnifique, une belle leçon sur la vie .

Citations : «Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts. Nous abîme aussi parfois. »

« Ma seule possibilité de résister, c'est d'écrire. L'urgence fait pousser des graines de livres en moi. Je les arrose toutes et m'applique à penser que je vais trouver mon haricot magique pour crever le plafond de l'hôpital. »

Note : 18/20

mardi 28 novembre 2017

Night world, tome 09 : La flamme de la sorcière de L.J. Smith




*Quatrième de couverture*

" Keller est une panthère. Cette jeune femme fière et dangereusement belle se transforme en félin pour mieux cerner ses proies. Lorsque le cercle de l’Aube lui confie la mission de sauver le monde de l’apocalypse, elle trouve enfin un défi à sa hauteur. Pour cela, elle doit partir à la recherche de la détentrice de la troisième Puissance sauvage afin de la mettre en lieu sûr.
Sa quête la mène bientôt chez Iliana, une sorcière vive et délicate, promise au métamorphe Galen. L’union de ces deux membres de clans opposés devrait ramener la paix dans le Night World. Mais rapidement, Keller découvre que Galen est son âme sœur. Déchirée entre cette révélation troublante et son devoir de protection envers Iliana, elle n’a pas le droit à l’erreur. Un seul faux pas et les ténèbres l’emporteront...Laissez-vous envoûter par le night world."

*Mon avis en résumé*

Dans ce neuvième tome nous sommes aux côtés d'une métamorphe Keller en personnage principal, ses deux partenaires l'une sorcière et l'autre vampire. Et Galen métamorphe lui aussi, plutôt discret je trouve dans l'histoire. Lui et elles ont pour mission de trouver la puissance sauvage Iliana, de la protéger et de la convaincre qu'elle doit accomplir certains actes dont elle est destinée pour éviter l'apocalypse.

J'ai apprécié ce tome parce que tout s’enchaîne vite, les personnages sont mature prêt à tout pour remplir leur mission, même si j'avoue avoir traîné pour le lire.
Je n'ai pas su deviner la fin alors que d'habitude dans cette série je trouve toujours.
Une petite chose que j'aime à chaque début de ces tomes c'est cette page avant de se lancer dans le livre. C'est un peu comme une sorte d'avertissement que toi humain, tu franchis un endroit interdit.

Ce qui m'a chagriné c'est que l'on est au neuvième tome et que à chaque fois le personnage principal   trouve son âme sœur, je vais finir par croire que c'est une maladie :).

Le bémol c'est que je pensais que c’était le dernier tome mais en voyant sur le livre un tome 10, je me suis bizarre parce que sur Livraddict il n'en parle pas. Après quelque recherche, j'ai trouvé des information disant que le tome 10 n'ai jamais sortie dans sa version original et sachant que le tome 9 date de 1998, je suis en train de me faire à l'idée qu'il n'y aura jamais de fin pour cette série. Je suis frustrée mais imaginez ceux qui on acheté tout les tomes, eux doivent l'être encore plus !

*Bilan de fin*

J'ai eu des hauts et des bas avec cette série, le tome 01 restera mon favoris et ma déception est grande face à cette fin inconnu de tous. Je conseille quand même le tome 01 qui se lit très vite.

Citation: Je n'en ai pas.

Note : 13/20

lundi 13 novembre 2017

Emprunts du mois de Novembre

Pour ce mois-ci, j'ai emprunté à la bibliothèque deux livres, qui je pense vont être vite lu.
Night world le tome 09 de L.J. Smith.
Journal d'un vampire en pyjama de Mathias MALZIEU.


lundi 6 novembre 2017

PS : I love you de Cecelia AHERN



*Quatrième de couverture*

" Dès que Holly tenait une enveloppe dans sa main, elle sentait son lien avec lui. Les deux fois où elle en avait ouvert une, elle avait le sentiment qu'il était assis à côté d'elle et s'amusait de ses réactions. " Quand on trouve l'âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C'est ce que pensait Holly jusqu'à ce que son Gerry ne meure d'une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une " liste " de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d'amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d'être vécue. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu'elle est : belle et triste à la fois. 

*Mon avis en résumé*

Dans ce roman nous suivons l'évolution de Holly, qui a perdue son mari Gerry dû a une tumeur. Au début Holly vie recluse chez elle, ressassant sa vie passé avec Gerry. Jusqu'au moment où elle décide d'ouvrir l'enveloppe où se trouve dix lettres que son mari lui a laissé. Qui seront à mes yeux des sortes de défies pour que Holly redémarre plus facilement sa vie sans son amour à ses côtés.
Nous rencontrons aussi des personnages ( sa familles et ses amies ) formidables qui l'entoure et qui vont la soutenir.
Que des émotions dans ce roman du rire aux larmes.
J'ai eu peur quand j'ai vu le nombre de page, peur de rencontrer des longueurs, mais pas du tout, la surprise fût bonne. Les pages se tournent aisément et les chapitres ne se ressembles pas. Au contraire on veut plus.

*Bilan de fin*

J'ai apprécié ce roman, c'était vraiment une belle l'histoire. Je sais que l'adaptation du roman en film est sortie, je lai vu mais ne m'en souvient plus tellement :D. En tout cas je conseille.

Citation: « Elle avait reçu un super-cadeau : la vie. Un cadeau qui n'était pas donné à tout le monde, car parfois, la vie vous était retirée trop tôt. Mais c'était ce qu'on en faisait qui comptait et non sa durée.  »

Note : 15/20

lundi 23 octobre 2017

Unbroken de Melody Grace





*Quatrième de couverture*


«Ma mère m’a toujours dit qu’il existait deux formes d’amour : la brise légère et l’ouragan. Emerson Ray fut mon ouragan… »En y repensant, je me demande si maman l'avait vu dans mes yeux : les nuages noirs qui s'amoncellent, le crépitement sec de l'électricité dans l'air. Mais il était déjà trop tard.
J'imagine qu'on ne réalise jamais vraiment le danger avant que l’ouragan ne soit passé, t’abandonnant inerte, sur le carreau, le cœur en morceaux, éparpillé autour de toi.

Quatre ans se sont écoulés depuis ce fameux été. Depuis Emerson. Depuis ses mains glissant dans une délicieuse caresse sur ma peau nue.

Promis juré, aucun amour passionnel ne pourrait plus me détruire comme cela. Et retourner à Cedar Cove n'y changerait rien.

Je me trompais...

*Mon avis en résumé*


Juliet retourne dans la maison de vacance de sa famille à Cedar Cove, pour préparer les cartons avant la vente de celle-ci. Son séjour va mal tourner et ressasser son passé avec ce fameux Emerson.
Vous allez vous dire, elle est jamais contente celle-là :D.
Au début de l'histoire je trouve cela basique, le personnage principal résonne dès fois comme une ado de 16 ans alors qu'elle en a 22 . Ensuite je trouve que tout au long de l'histoire tout est prévisible, moi qui aime être surprise, c'était raté. Heureusement tout s’enchaîne vite on ne s’ennuie pas, les pages se tournent plutôt rapidement.


*Bilan de fin*

J'ai l'impression d'être retombé dans le même style que After que j'ai arrêté en cours, je ne suis pas faite pour se genre de romans, je voulais retenter ma chance parce qu'il était bien noté et que j'en avais entendu parler en bien lors de sa sortie. Je n'ai pas aimé mais j'ai quand même réussi à le finir grâce à la simplicité de l’histoire. Je trouve même que les scènes de parties de jambes en l’air était plus décrite que certain passage dans livre. Trop jeunesse pour moi, je ne lirais as les autres.

Citation: Je n'en ai pas .


Note : 10/20