lundi 13 novembre 2017

Emprunts du mois de Novembre

Pour ce mois-ci, j'ai emprunté à la bibliothèque deux livres, qui je pense vont être vite lu.
Night world le tome 09 de L.J. Smith.
Journal d'un vampire en pyjama de Mathias MALZIEU.


lundi 6 novembre 2017

PS : I love you de Cecelia AHERN



*Quatrième de couverture*

" Dès que Holly tenait une enveloppe dans sa main, elle sentait son lien avec lui. Les deux fois où elle en avait ouvert une, elle avait le sentiment qu'il était assis à côté d'elle et s'amusait de ses réactions. " Quand on trouve l'âme sœur, on croit que le bonheur durera toujours. C'est ce que pensait Holly jusqu'à ce que son Gerry ne meure d'une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une " liste " de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d'amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d'être vécue. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu'elle est : belle et triste à la fois. 

*Mon avis en résumé*

Dans ce roman nous suivons l'évolution de Holly, qui a perdue son mari Gerry dû a une tumeur. Au début Holly vie recluse chez elle, ressassant sa vie passé avec Gerry. Jusqu'au moment où elle décide d'ouvrir l'enveloppe où se trouve dix lettres que son mari lui a laissé. Qui seront à mes yeux des sortes de défies pour que Holly redémarre plus facilement sa vie sans son amour à ses côtés.
Nous rencontrons aussi des personnages ( sa familles et ses amies ) formidables qui l'entoure et qui vont la soutenir.
Que des émotions dans ce roman du rire aux larmes.
J'ai eu peur quand j'ai vu le nombre de page, peur de rencontrer des longueurs, mais pas du tout, la surprise fût bonne. Les pages se tournent aisément et les chapitres ne se ressembles pas. Au contraire on veut plus.

*Bilan de fin*

J'ai apprécié ce roman, c'était vraiment une belle l'histoire. Je sais que l'adaptation du roman en film est sortie, je lai vu mais ne m'en souvient plus tellement :D. En tout cas je conseille.

Citation: « Elle avait reçu un super-cadeau : la vie. Un cadeau qui n'était pas donné à tout le monde, car parfois, la vie vous était retirée trop tôt. Mais c'était ce qu'on en faisait qui comptait et non sa durée.  »

Note : 15/20

lundi 23 octobre 2017

Unbroken de Melody Grace





*Quatrième de couverture*


«Ma mère m’a toujours dit qu’il existait deux formes d’amour : la brise légère et l’ouragan. Emerson Ray fut mon ouragan… »En y repensant, je me demande si maman l'avait vu dans mes yeux : les nuages noirs qui s'amoncellent, le crépitement sec de l'électricité dans l'air. Mais il était déjà trop tard.
J'imagine qu'on ne réalise jamais vraiment le danger avant que l’ouragan ne soit passé, t’abandonnant inerte, sur le carreau, le cœur en morceaux, éparpillé autour de toi.

Quatre ans se sont écoulés depuis ce fameux été. Depuis Emerson. Depuis ses mains glissant dans une délicieuse caresse sur ma peau nue.

Promis juré, aucun amour passionnel ne pourrait plus me détruire comme cela. Et retourner à Cedar Cove n'y changerait rien.

Je me trompais...

*Mon avis en résumé*


Juliet retourne dans la maison de vacance de sa famille à Cedar Cove, pour préparer les cartons avant la vente de celle-ci. Son séjour va mal tourner et ressasser son passé avec ce fameux Emerson.
Vous allez vous dire, elle est jamais contente celle-là :D.
Au début de l'histoire je trouve cela basique, le personnage principal résonne dès fois comme une ado de 16 ans alors qu'elle en a 22 . Ensuite je trouve que tout au long de l'histoire tout est prévisible, moi qui aime être surprise, c'était raté. Heureusement tout s’enchaîne vite on ne s’ennuie pas, les pages se tournent plutôt rapidement.


*Bilan de fin*

J'ai l'impression d'être retombé dans le même style que After que j'ai arrêté en cours, je ne suis pas faite pour se genre de romans, je voulais retenter ma chance parce qu'il était bien noté et que j'en avais entendu parler en bien lors de sa sortie. Je n'ai pas aimé mais j'ai quand même réussi à le finir grâce à la simplicité de l’histoire. Je trouve même que les scènes de parties de jambes en l’air était plus décrite que certain passage dans livre. Trop jeunesse pour moi, je ne lirais as les autres.

Citation: Je n'en ai pas .


Note : 10/20

vendredi 13 octobre 2017

Emprunts du mois de octobre

Voici mes emprunts pour ce mois-ci et comme j'ai commencé aussi un livre sur ma liseuse, j'ai un mois pour lire les trois. C'est partis !!


mercredi 11 octobre 2017

Achats

Voici mes achats fait à Emmaüs, cet endroit est immense bien sûr il faut fouiller pour trouver son bonheur, mais je le trouve toujours et j'adore fouiner :) et tout ça à petit prix.
Pour mes trouvailles j'en est eu pour moins de 10€.


mardi 10 octobre 2017

Patients de GRAND CORPS MALADE



*Quatrième de couverture*


Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation. Quand il se lance dans une carrière d’auteur-chanteur-slameur, en 2003, c’est en référence aux séquelles de cet accident – mais aussi à sa grande taille (1,94 m) – qu’il prend le nom de scène de Grand Corps Malade. 

*Mon avis en résumé*


Comment vous dire que ce livre est un petit bijou. Je l'ai lu en deux jours. Certes il ne compte que 168 pages :) .Je savais de quoi parlé ce livre avant de le commencer car j'ai vu le film à sa sortie, je me doutais que j'allais gober les pages.
J'ai été élevé avec mon grand-père qui a l'âge de ces 21 ans a appris qu'il était atteint de la sclérose en plaques qui est une maladie inflammatoire qui attaque le système nerveux central, en particulier le cerveau, les nerfs optiques et la moelle épinière. Je l'ai toujours connu paralysé dans son fauteuil, essayant de nous dire des choses, mangeant que des aliments mixés pour éviter les fausses routes,...
Certes l'histoire n'ai pas la même, mais il ne parle pas que de lui il parle des handicapés en général, de sa vie dans le centre. Du regards des autres, des bons moments qu'il a vécu, des coups de blouse, de ce qui ce passe dans sa tête. Mais aussi de sa nouvelle vie qu'il doit revoir, de ses belles rencontres et de son évolution.

*Bilan de fin*


Un livre que je conseille a tout le monde, Grand Corps Malade a une belle plume avec une touche d'humour et de vérité.

*Citation*

« Personne d'autre ne sait mieux que moi aujourd'hui qu'une catastrophe n'arrive pas qu'aux autres, que la vie distribue ses drames sans regarder qui les mérites le plus. »

Note : 17/20

dimanche 8 octobre 2017

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina MAZETTI



*Quatrième de couverture*


Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

*Mon avis en résumé*


J'ai eu du mal avec ce livre . J'ai aimé mais il y a un mais . Tout simplement parce que je m'attendais à une tout autre histoire, allez savoir pourquoi :), peut-être que le style d'écriture de l'auteur y est aussi pour quelque chose.(Revenons en au faite).
Nous rencontrons tout de suite nos personnages principaux : Benny et Désirée qui sont à mes yeux deux opposées. Opposées par leur façon de vivre : l'un paysan et l'autre citadine. Ainsi que par leurs monde : lui est fermier, constamment investie dans son métier et l'autre bibliothécaire, à fond dans la culture, les livres. Ils sont si différent que je me suis dit c'est pas possible ! Et pourtant, malgré que tout les opposes, ils arrivent à se trouver une certaine attirance dans leurs façon d'être, de fonctionner.
En échangeant se fameux sourire au cimetière, ils vont changer leurs vie monotones en quelque chose de différent, quelque chose de réconfortant, de chaud pour chacun, de l'amour je pense. Je pense parce que tout au long de l'histoire on sent qu'ils sont fait l'un pour l'autre, c'est du « je t'aime moi non plus » mais qu'il ne font que se disputer. Comme s'ils auraient pus être heureux ensemble mais dans une autre vie.

*Bilan de fin*

J'ai apprécié que chaque chapitre dure juste ce qu'il faut en longueur et le changement de personnage qui change à chaque chapitre. Cela m'a permit d'avoir une lecture fluide.
Ne me parlez pas de cette fin biscornu. Oui, j'ai été surprise dans le sens où je ne m'y attendais pas. Je ne pense pas me lancer dans le tome 02 qui continue l'histoire.

*Citation*

« -Je me sens comme une figurante dans le film de ma propre vie, dit-elle. C'est moi qui passe dans le fond et qui entre et sors avec des armées et la populace et qui murmure dans les foules. Mais il y a aussi quelqu'un devant, au premier plan. Simplement, je n'arrive pas à voir qui c'est. »

Note : 13/20