vendredi 13 octobre 2017

Emprunts du mois de octobre

Voici mes emprunts pour ce mois-ci et comme j'ai commencé aussi un livre sur ma liseuse, j'ai un mois pour lire les trois. C'est partis !!


mercredi 11 octobre 2017

Achats

Voici mes achats fait à Emmaüs, cet endroit est immense bien sûr il faut fouiller pour trouver son bonheur, mais je le trouve toujours et j'adore fouiner :) et tout ça à petit prix.
Pour mes trouvailles j'en est eu pour moins de 10€.


mardi 10 octobre 2017

Patients de GRAND CORPS MALADE



*Quatrième de couverture*


Il y a une quinzaine d’années, en chahutant avec des amis, le jeune Fabien, pas encore vingt ans, fait un plongeon dans une piscine. Il heurte le fond du bassin, dont l’eau n’est pas assez profonde, et se déplace les vertèbres. Bien qu’on lui annonce qu’il restera probablement paralysé à vie, il retrouve peu à peu l’usage de ses jambes après une année de rééducation. Quand il se lance dans une carrière d’auteur-chanteur-slameur, en 2003, c’est en référence aux séquelles de cet accident – mais aussi à sa grande taille (1,94 m) – qu’il prend le nom de scène de Grand Corps Malade. 

*Mon avis en résumé*


Comment vous dire que ce livre est un petit bijou. Je l'ai lu en deux jours. Certes il ne compte que 168 pages :) .Je savais de quoi parlé ce livre avant de le commencer car j'ai vu le film à sa sortie, je me doutais que j'allais gober les pages.
J'ai été élevé avec mon grand-père qui a l'âge de ces 21 ans a appris qu'il était atteint de la sclérose en plaques qui est une maladie inflammatoire qui attaque le système nerveux central, en particulier le cerveau, les nerfs optiques et la moelle épinière. Je l'ai toujours connu paralysé dans son fauteuil, essayant de nous dire des choses, mangeant que des aliments mixés pour éviter les fausses routes,...
Certes l'histoire n'ai pas la même, mais il ne parle pas que de lui il parle des handicapés en général, de sa vie dans le centre. Du regards des autres, des bons moments qu'il a vécu, des coups de blouse, de ce qui ce passe dans sa tête. Mais aussi de sa nouvelle vie qu'il doit revoir, de ses belles rencontres et de son évolution.

*Bilan de fin*


Un livre que je conseille a tout le monde, Grand Corps Malade a une belle plume avec une touche d'humour et de vérité.

*Citation*

« Personne d'autre ne sait mieux que moi aujourd'hui qu'une catastrophe n'arrive pas qu'aux autres, que la vie distribue ses drames sans regarder qui les mérites le plus. »

Note : 17/20

dimanche 8 octobre 2017

Le mec de la tombe d'à côté de Katarina MAZETTI



*Quatrième de couverture*


Désirée se rend régulièrement sur la tombe de son mari, qui a eu le mauvais goût de mourir trop jeune. Bibliothécaire et citadine, elle vit dans un appartement tout blanc, très tendance, rempli de livres. Au cimetière, elle croise souvent le mec de la tombe d'à côté, dont l'apparence l'agace autant que le tape-à-l'œil de la stèle qu'il fleurit assidûment. Depuis le décès de sa mère, Benny vit seul à la ferme familiale avec ses vingt-quatre vaches laitières. Il s'en sort comme il peut, avec son bon sens paysan et une sacrée dose d'autodérision. Chaque fois qu'il la rencontre, il est exaspéré par sa voisine de cimetière, son bonnet de feutre et son petit carnet de poésie. Un jour pourtant, un sourire éclate simultanément sur leurs lèvres et ils en restent tous deux éblouis... C'est le début d'une passion dévorante. C'est avec un romantisme ébouriffant et un humour décapant que ce roman d'amour tendre et débridé pose la très sérieuse question du choc des cultures.

*Mon avis en résumé*


J'ai eu du mal avec ce livre . J'ai aimé mais il y a un mais . Tout simplement parce que je m'attendais à une tout autre histoire, allez savoir pourquoi :), peut-être que le style d'écriture de l'auteur y est aussi pour quelque chose.(Revenons en au faite).
Nous rencontrons tout de suite nos personnages principaux : Benny et Désirée qui sont à mes yeux deux opposées. Opposées par leur façon de vivre : l'un paysan et l'autre citadine. Ainsi que par leurs monde : lui est fermier, constamment investie dans son métier et l'autre bibliothécaire, à fond dans la culture, les livres. Ils sont si différent que je me suis dit c'est pas possible ! Et pourtant, malgré que tout les opposes, ils arrivent à se trouver une certaine attirance dans leurs façon d'être, de fonctionner.
En échangeant se fameux sourire au cimetière, ils vont changer leurs vie monotones en quelque chose de différent, quelque chose de réconfortant, de chaud pour chacun, de l'amour je pense. Je pense parce que tout au long de l'histoire on sent qu'ils sont fait l'un pour l'autre, c'est du « je t'aime moi non plus » mais qu'il ne font que se disputer. Comme s'ils auraient pus être heureux ensemble mais dans une autre vie.

*Bilan de fin*

J'ai apprécié que chaque chapitre dure juste ce qu'il faut en longueur et le changement de personnage qui change à chaque chapitre. Cela m'a permit d'avoir une lecture fluide.
Ne me parlez pas de cette fin biscornu. Oui, j'ai été surprise dans le sens où je ne m'y attendais pas. Je ne pense pas me lancer dans le tome 02 qui continue l'histoire.

*Citation*

« -Je me sens comme une figurante dans le film de ma propre vie, dit-elle. C'est moi qui passe dans le fond et qui entre et sors avec des armées et la populace et qui murmure dans les foules. Mais il y a aussi quelqu'un devant, au premier plan. Simplement, je n'arrive pas à voir qui c'est. »

Note : 13/20

dimanche 17 avril 2016

Arrêt total d'une série

Bonjour, tous le monde. :)

J'ai décidé d'arrêté une série : Le journal d'un Vampire.
Eh oui, je suis à bout de l'histoire xD; Je me suis donc arrêté hier soir au tome 05. Je ne ferai pas de chronique dessus, car j'ai peur qu'elle soit trop négative et d'autre part je n'ai pas totalement terminé le livre. J'explique mon ras-le-bol qui partait pourtant si bien.

J'ai commencé les trois premiers tome j'avais 14 ans, après j'ai attendu la suite, puis je suis partie sur d'autre bouquin. Puis il y a eu la série à la télé que j'ai adoré, mais qui ne correspondait pas franchement au livre, alors je me suis dit pour ne pas m'embrouiller entre le livre et la série,je vais attendre un peu avant de reprendre le livre. C'est ce que j'ai fait, je pense que ce fut une erreur. Lorsque j'ai reprit ma lecture je me suis rendu compte que je n'avais plus forcément l'âge pour les lire,  de plus j'ai trouvé ça long (un chapitre pour traverser un pont !),et puis le trio amoureux ( Elena, Stefan, Damon). J'aurais tué Elena si je l'avais eu en face de moi, il lui faut un seul chapitre pour tomber amoureuse de l'un puis de l'autre,une vraie girouette ! Je l'ai trouvé trop jeune dans sa tête après tout ce qu'elle a vécu dans les tomes précédent, je ne comprends vraiment pas le personnage.
Et quand j'ai vu qu'il y avait 11 tomes je me suis dit : NON, je ne pourrais pas, je perds trop de temps avec des bouquins que j'hésite à stopper.

Je compte bien me rattraper dans mes prochaines lectures. Je continue donc avec : Narnia : Le prince Caspian.
N'hésitez pas à me dire vos avis sur Le journal d'un vampire, parce que j'ai l'impression d'être peu la seul à penser ainsi ><.

mardi 22 mars 2016

Divergente, tome 3 de Veronica Roth



* Résumé *

Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les sans-faction mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s'échapper. Le monde qu'ils découvrent au-delà de la Clôture ne correspond en rien à ce qu'on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d'une expérience censée sauver l'humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l'humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?



* Mon avis *

J'ai beaucoup apprécié le 1er tome ainsi que le 2ème, alors j'ai acheté le 3ème pour l'avoir sous la main. Niveau lecture ça n'a pas été pareil. Pour plusieurs raisons, il y a eu mon déménagement, un décès dans ma famille et des passages trop mous qui ne me donnaient pas envie de reprendre ma lecture derrière. J'ai mis énormément de temps pour lire ce tome, je l'ai terminé et je suis vraiment contente d'avoir fini cette série.

Dans ce dernier tome, nous avons deux points de vue : celui de Tris et de Tobias. Ce qui permet de savoir ce que fait chaque personnage qui prennent des décisions différentes ainsi que des chemins.

Je ne peux pas trop en parler sans vraiment spoiler. On arrive vite derrière ce fameux mur et on y découvre un sacré bazar, il faut assimiler toutes ces nouvelles choses en même temps que les personnages. J’essaye de comprendre pourquoi et dés fois je n'ai pas toujours trouvé les réponses à mes questions. Sinon, l'idée est bien trouvée. Le soucis c'est que comparé aux précédents tome celui là est un peu plus mou, il n'y a pas autant d'actions à part au début et à la fin.

Justement, quelle fin ! Bon, je vous avoue que je suis allé voir le film avant de finir le livre et mon amie m'a spoiler la fin:) Merci ! J'ai eu beau me boucher les oreilles, j'ai tout entendus xD. Pour ou contre ? Je ne sais pas, dans un sens, cela suis le cour des trois tomes et représente bien le personnage de Tris. J'ai aussi été assez surprise par le choix de la mère de Tobias, j'ai trouvé trop simple après tout ce qu'elle a fait.


* Bilan *

Contente d'avoir terminé cette trilogie, triste de quitter Tris, Tobias, Christina,…Une fin est importante pour tout le monde et chacun se l'imagine différemment. Il faut le lire, pour connaître cette fin qui fait tant parler d'elle. Je serai heureuse d'en discuter avec vous :). Et je suis allé voir le film, déçu d'autant de modifications par rapport au roman. Eh oui, je fais partie de ceux qui aiment quand le film ressemble le plus au roman.



Note : 14/20

jeudi 18 février 2016

Rouge rubis de Kerstin Gier




*Résumé*

Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d'abord elle n'en voit qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, c'est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et soeurs casse-pieds..
Mais lorsqu'elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s'avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien..


Mon avis

J'avais déjà jeté un œil furtif sur ce bouquin, puis par pur hasard je suis tombé sur le film (personnage sur la couverture) que j'ai apprécié au point de vouloir lire le livre. Et me voila aujourd'hui pour vous en parlé;).

Gwendolyn, est une jeune fille qui vit dans une famille totalement glauque avec sa mère, son frère, sa sœur, sa cousine Charlotte, ses tantes et sa grand-mère... Une cousine qui soit disant va pour la première fois faire un saut dans le temps, tout le monde à les yeux rivé sur elle, mais peut-être que ce n'ai finalement pas Charlotte qui est destiné à voyager dans le temps . Je ne vous cache rien parce que Gwendolyn se retrouve vite à sa place et est projetée elle même dans le temps. A partir de ce moment-là, sa vie est totalement chamboulé, elle doit apprendre vite à vivre avec mais en même temps elle est confronté à des secrets que sa mère essaye de caché, qu'elle va découvrir au fil de ses voyages.

Les personnages ont tous leurs place dans l'histoire, Leslie est une amie fidèle et marrante, elles m'ont fait rire toutes les deux :). Et Gideon, je vous avoue que son prénom est quand même bizarre, mais c'est le beau garçon du roman qui est très intelligent, dés fois agaçant... J'ai eu un petit coup de coeur pour lui :) J'ai hâte de voir comment il va évolué.

Bilan

Je ne peux pas en dire plus sans spoiler, donc je m'arrête là :). Je préfère le livre au film, il y a des parties que je comprends mieux, ainsi que certaine fonction des personnages. Le livre se termine sur un moment cruciale, mais fort heureusement j'ai le deuxième tome sous la main :).






Note : 16/20